H2O

  • Le trou Barette a soif!

    Pin it!

    1436565574842.jpg

     

     

    Réserve d'eau potable gérée par la société Vivaqua, le trou Barette a subi les effets de la canicule. Ce qui nous vaut cette photo inhabituelle du bassin presqu'à sec.

    Sur l'ancienne carte postale, on y voit le trou le plus célèbre d'Ecaussinnes moins verdoyant certes mais dans des jours liquides plus fastes...

    ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

    Quelques mots sur l'histoire du site: 

    Le trou Barette enchanteur mais inaccessible (1)

    Le trou Barette enchanteur mais inaccessible (2)

    Et un billet d'humeur:

    Pour le panorama, c'est à l'eau, quoi!
    405_001.jpg

  • Un trésor au fond de la Sennette...

    Pin it!

    rivière, sennette, or, promenaderivière,sennette,or,eau,promenadeJe profite d'un rayon de soleil doux pour musarder dans un village silencieux et déserté. Pas un bruit. Sinon le gazouillis des oiseaux et le murmure d'un vent taquin à travers les feuillages. Et le bzz bzz gourmand d'un bourdon qui butine une fleur sauvage. Et aussi l'entêtant gargouillis de la Sennette dont le débit lent et constant se gonfle délicatement le long du boulevard qui porte son nom. La végétation exubérante jette un voile presque pudique sur la rivière qui flamboye sous les rayons généreux d'une fin d'après-midi paresseuse.

    rivière,sennette,or,eau,promenadeLa Sennette s'étire sur une quarantaine de kilomètres. Elle prend sa source à Familleureux et arrose de ses notes riantes, Ecaussinnes, Ronquières, Virginal, Ittre et Oisquercq. Elle termine sa course insouciante à Clabecq où elle se jette dans la Senne.

    Aux Ecaussinnes, elle a toujours constitué une frontière naturelle : sur la rive gauche, c'est Ecaussinnes-Lalaing et sur la droite, on se trouve à Ecaussinnes d'Enghien.

    Mon regard est capté par un rayon étincelant qui fend l'eau presque cristalline et pénètre jusqu'au fond du lit du ruisseau et met à jour des pierres qui se parent de dorures. On dirait que de l'or git dans la vase. Un cadeau inattendu de fées ou lutins cachés à la faveur des herbes hautes ? Un trésor ignoré parce que nous avons oublié l'art de la contemplation ? Une illusion d'optique ? Peu m'importe. Le spectacle éphémère fait briller des pépites dans mes yeux. Et ça vaut tout l'or du monde, tout l'or de l'onde.

  • La Sennette ou la mémoire de l'eau

    Pin it!

    sennette,rivière,ruisseau,nerviens,eburons,francs,normands,mons,cambrayDes flots de souvenirs reposent dans le lit de la Sennette, petite rivière sinueuse qui arrose Ecaussinnes. Coulant paisiblement au fil des siècles, la Sennette a toujours constitué une frontière naturelle. Le ruisseau délimitait déjà le territoire des Nerviens et celuji des Eburons. Après la conquête romaine, les Francs envahissent notre pays et certains s'installeront non loin de la Sennette. La belle gargouillante offrira, au IXe siècle, un passage facile aux Normands qui, venant de Louvain, fonçaient vers Mons et Cambray. La course folle des intrus sera néanmoins entravée par la construction de la forteresse d'Ecaussinnes sur un éperon rocheux dominant un gué de la Sennette. Mais là, c'est une autre histoire... Pour la connaître, il faut se mettre à l'écoute des clapotis de la Sennette...

  • "Est-ce cor Senne ?"

    Pin it!

    senne,sennette,ecaussinnes,waugenée,robinettes,saint-rémy,lalaing,éthymologie,patronymieLa tradition veut qu'Ecaussinnes soit issu d'un radical romain signifiant "endroit où l'on produit la chaux". Les habitants se seraient, de fait, livrés à cette fabrication, par le passé. Selon les latinistes du Moyen Age, l'origine du nom "Ecaussinnes" proviendrait du bas-latin "calcinae" ou "calciniae" romanisé en "calcines". Ce qui veut dire: "fours à chaux". Il est vraisemblable que des moellons de calcaire extraits à flanc de coteau aient été calcinés sur les rives de la Sennette. Ecaussinnes-Lalaing est, en réalité, une division de la localité primitive, Ecaussinnes à laquelle on fait déjà allusion au VIIIe siècle. Cette agglomération se trouvait au confluent de la Sennette et de deux ruisselets, le Waugenée et les Robinettes. C'est au XIIe siècle que les Ecaussinnes sont séparées en Ecaussinnes Saint-Rémy et Ecaussinnes Sainte-Aldegonde. Deux siècles plus tard, la seconde devient Ecaussinnes-Lalaing, ainsi nommée d'après les Châtelains du village.Au XIXe siècle, les Ecaussinnois accordaient cependant à Ecaussinnes, une signification bien peu logique mais oh combien savoureuse. On dit que des mariniers remontant le cours de la Senne parvinrent au confluent de celle-ci avec la Sennette. Arrivés dans une agglomération, ils s'informèrent auprès des autochtones: "Est-ce cor Senne ?" "Ecaussinnes" aurait donc été une déformation de cette patronymie... A d'autres !