Une soirée sans chichis au coin de l'âme de Julos

Pin it!

télévision, julos,julos beaucarne,poésie,poèteNatif d'Ecaussinnes, Julos Beaucarne célébrera ce lundi 27 juin, son quatre-vingtième printemps. L'occasion de retrouver notre troubadour le plus sensible sur la Trois, samedi soir, pour un Seniorama enregistré en 1975. Michel Lemaire et Régine Legrand recevaient l'artiste devant un public. Il y dévoilait sa fascination pour le Québec et son amour passionnel pour la langue française, son engagement humain aussi et son infatigable combat contre l'injustice. En présence de ses musiciens, il interprète notamment "Le petit bout du petit ongle rose", "Rose" et l'hymne écaussinnois de toute une génération  "La p'tite gayolle". On le verra également dans un sketch, "Le petit Jésus". Cette émission est d'autant plus poignante, d'autant plus authentique que Julos venait de perdre sa femme (à la Chandeleur).

Un concert enregistré à Hélécine, le 7 juillet 1981, sera ensuite diffusé. Il chantera des titres comme "Adam et Eve" (oui, les Ecaussinnois!), "Le fossoyeur itinérant", "Lolotte", "Ô Claire Suzanne Adolphine" (Ecaussinnes encore), "Lettre à Kissinger", "Les sinistrés"... Sur son premier opus, "Premières chansons" de 1971, ce titre savoureux et gorgé d'ironie a été composé par Jean Baguet. Chaque couplet se clôture par un suppliant tout aussi que désopilant "C'est ni pou nous, c'est pou les sinistrés." 

La soirée spéciale se termine par un "Noms de Dieux" mis en boîte en 1998. Edmond Blattchen y avait invité Julos qui confessait ne pas croire en Dieu mais affirmait néanmoins avoir une foi inébranlable en l'homme ainsi qu'un optimisme à toute épreuve. Envers et contre tout. Et malgré le drame qui a bouleversé sa vie en 1975. Dans une lettre ouverte écrite après le meurtre de sa femme, Julos trouve encore la force de dire qu'"il faut aimer à tort et à travers." La leçon sans cesse rafraîchissante d'un artiste visionnaire qui résonne de façon désormais plus moderne et plus urgente aujourd'hui... A voir, ce samedi ou préparez vos décodeurs!

21h01 : Seniorama

21h30 : Face au public Julos Beaucarne (Concert enregistré en 1981)

22h41 : Noms de Dieux, Julos Beaucarne (1998)

(Photo Daniel Fouss, http://julosland.skynetblogs.be/)

Lors de cette émission diffusée le 23 avril 1977, Julos Beaucarne interprète "Le petit royaume" (Archives INA France)

Les commentaires sont fermés.