samedi, 01 mars 2014

Chromos saga : le char de la tasse souvenir

Et voici un nouveau chromo issu de la collection de mon frère. On y voit un char descendre la rue de la Grande Ronce (Emile Vandervelde à l'époque, puisque cette image est antérieure à la fusion des communes). La tasse souvenir du Goûter matrimonial y occupe l'essentiel de l'espace, à côté d'un jeune homme qui enserre la taille incroyablement fine de sa compagne. La maison blanche est l'actuel numéro 5 et à côté, c'est l'actuelle friterie.

Encore un char qu'on doit à Henry Lejeune. Céramiste-faïencier de métier, il a toujours manifesté cette prédilection pour les couleurs. Il étudie le dessin dès 1946, il restera cependant autodidacte et son style n'appartient effectivement qu'à lui. Ses rouges sont éclatants, ses bleus, profonds. Rien n'est évident chez lui et la lecture de son oeuvre a plusieurs couches. Tantôt on y aperçoit des êtres fantastiques engloutis dans des labyrinthes inextricables, tantôt on y discerne des insectes bizarres aux tentacules filamenteuses. Plus on regarde son oeuvre, plus on pénètre dans la singularité. Des plantes hybrides venues d'on ne sait où, vous emmènent au gré de leurs arabesques hypnotiques. 

(à suivre)

goûter matrimonial, char, carnaval, tasse

Les commentaires sont fermés.