vendredi, 10 janvier 2014

Les chromos, les douces années de la publicité

S'ils ont moins la cote aujourd'hui (encore qu'il reste d'indécrottables collectionneurs nostalgiques qui y mettent le prix), les livres d'images en couleurs faisaient les beaux jours des enfants de naguère. Ceux-ci avaient, en effet, grand plaisir à amasser les chromos, petites illustrations en couleurs, afin de les coller soigneusement dans de beaux ouvrages. Les marques y virent très rapidement un intérêt publicitaire pour leurs produits. Ainsi, Côte d'Or, Liebig, Nestlé, Le Bon Marché, le Chocolat Poulain, etc. furent parmi les nombreux pourvoyeurs en chromos dès les années 1850. Pour vendre leurs produits et s'introduire sympathiquement dans les foyers, les marques distribuent gratuitement de petites images aux plus jeunes. Avec les chromos, débute l'ère de la publicité par l'image.

Mon frère, impénitent collectionneur de cartes relatives à Ecaussinnes, a exhumé cette coquette illustration extraite de la collection Liebig. chromos, goûter matrimonial, images, collections, LiebigOn y observe une vue très bucolique (et lointaine quant à la réalité) du village en goguette, lors de son Goûter matrimonial. Des rubans sont pendus aux arbres, le château approximatif s'embrume au coeur d'une végétation exubérante, des tasses bleues voyagent de table en table. Les jouvencelles et les messieurs sont habillés et coiffés comme au XIXe siècle. L'ensemble baigne dans une atmosphère très anachronique et peu réaliste mais indubitablement pittoresque. Qui plus est, j'ai l'impression d'apercevoir une chaîne de montagnes (tout au moins de massifs rochers) dans le fond. Faut-il y voir une allusion idyllique aux carrières? Cela ressemble davantage à un paysage ardennais mais après tout, la région de Ronquières, verte et vallonnée, a souvent été nommée "Petites Ardennes".

Les premières chromos de Liebig ont été distribuées dès 1872 et le seront pendant plus d'un siècle. Selon le site Cartolino qui se consacre à la chromolithographie, quelque 2000 séries auraient été imprimées. Si la publicité était la première raison d'être de ces chromos, les images allaient ensuite aborder un terrain plus pédagogique. La collection Liebig va inonder le marché international et sera même distribuée en Italie, jusqu'en 1975.
chromos,goûter matrimonial,images,collections,liebig

Les commentaires sont fermés.