• Au temps où le Pilori était une place insalubre

    Pin it!

    La Place du Pilori a été rendue célèbre par le restaurant portant le nom du lieu depuis 1917. D'après l'historien local, Aimé Tricot, il existait un "salon" (il faut lire un "salon" de danse) baptisé "Au Pavillon belge" qui serait, en réalité, l'ancêtre de l'actuel "Pilori". Au XIXe siècle, la place ne présentait bien entendu pas le même visage qu'aujourd'hui. On y trouvait, en effet, du... fumier, épingle l'Abbé Jous dans le Val Vert*.
    Dans la feuille locale "La Publicité" de 1875, on pouvait lire : "Pour la troisième fois, nous constatons qu'il reste au milieu de la place du Pilori une voie d'une dizaine de mètres à paver et que ce passage est l'un des plus fréquentés; pendant l'hiver et les pluies, le sol est boueux. A l'un des bords de ladite place, depuis plus d'un an, on voit déposées des pierres biscornues, des déchets de cuisine et autres objets d'aspect peu agréable."
    *Le Val Vert, organe du Cercle d'Information et d'Histoire Locale entame sa 34e année de publication. L'abonnement annuel coûte 10 € (frais d'expédition inclus). Ce bulletin trimestriel est introuvable dans le commerce. On vous le recommande chaudement.
    C.I.H.L. et Musée de la Vie locale, rue des Stations, 8 (Ecaussinnes-Lalaing).